Le bobsleigh, un sport de vitesse qui décoiffe


Le bobsleigh, un sport de vitesse qui décoiffe.

Le bobdleigh est un sport très apprécié et suivi par les passionnés des sports extrêmes, c’est un des sports classés spectaculaires et dangereux.

le-bobsleigh.jpg

Les règles du Bobsleigh

Le bobsleigh est un sport de vitesse joué spécialement en hiver. Il est pratiqué par les bobeurs composés de deux ou quatre athlètes. Le bobsleigh est une course chronométrée effectuée par les bobeurs à bord d’un engin qui glisse sur une piste glacée et étroite en forme de tube.
Les rôles des bobeurs sont bien définis. Lorsque le bobsleigh est joué par un équipage à quatre, il y a en effet un qui pilote la luge grâce à deux anneaux liés aux patins, deux sprinters qui se chargent  à donner de la vitesse à l’engin, enfin un sprinter/ freineur c’est celui qui pousse et freine la luge. Pour la  « luge à deux », l’équipage est formé seulement d’un pilote et d’un freineur.
Dans cette discipline, l’équipage le plus rapide sera le vainqueur. Cependant, pour s’emparer de cette première place, il faut considérer les deux jours de compétition : quatre descentes au total et après on cumule tous les chronos. Même des centimes de secondes ne sont pas négligés.
Le bobsleish est une pointe à 150km/h et se joue dans un vacarme insensé. Irving Blitzer a bien précisé « On ne se casse pas la gueule en bobsleigh. Non, on se l’éclate. »

L’équipement technique

Pour pouvoir exercer le bobsleigh, il faut d’abord disposer d’une luge, elle est composée d’une coque principale en fibre de verre qui s’ouvre pour permettre à l’équipage d’embarquer et de s’assoir, d’un essieu avant et arrière ainsi que de deux jeux de patins en acier.

la-luge.jpg
La luge doit être équipée d’un frein composé d’un levier qui abaisse dans la glace une pièce métallique dentelée lorsqu’il est activé, des poignées rétractables qui se trouvent sur les côtés, elles servent à pousser l’engin, d’une poignée arrière non rétractable.
L’équipage doit aussi se munir d’un casque plastique, il a le choix de porter des lunettes de sécurité ou des visières pour se protéger les yeux. Il doit également porter des chaussures de piste en matière synthétique avec des semelles à crampons.